Transforme l’échec en motivation !

Transforme l’échec en motivation !

Les entrepreneurs qui réussissent le mieux dans le business du sport semblent toujours être motivés. Même quand quelque chose tourne mal, ils sont enthousiastes et prêts à rebondir. Ils ne se relèvent pas tout simplement après une chute ; c’est comme s’ils n’étaient jamais tombés. Comment parviennent-ils à maîtriser cette attitude formidable ? Il s’avère qu’ils ont appris à transformer l’échec en motivation. Voici quelques-unes des façons dont ils s’y prennent :

Ils acceptent la phase novice de leurs travaux.

Peu importe ce que quelqu’un essaie de faire, il est presque certain qu’il n’est pas super doué dans un premier temps. Imaginez le son d’un enfant qui prend sa première leçon de violon. L’instrument hurle et gratte. Ça ne ressemble pas du tout à de la musique. Pourtant, en pratiquant encore et encore, ce même enfant finit par apprendre à produire de superbes notes.

Il en va de même en affaires. Les premiers pas sont entachés d’erreurs et de faux pas. Une charge de travail d’inventaire peut finir par s’accumuler. Pourtant, la personne qui réussit sait que, tout comme l’enfant, la pratique est ce qu’il faut pour régler ces problèmes. Il ou elle accepte simplement le fait que les faux pas font partie du chemin vers la victoire.

Ils font des plans – mais pas trop

Beaucoup de gens ne réussissent pas en affaires parce qu’ils ne s’y collent jamais vraiment. Ils lisent des centaines de livres et de bulletins et font toutes sortes de plans, mais ils ne font jamais rien de concret. Pour ces gens, le problème, c’est trop de planification. Ils doivent cesser de faire de la recherche et de la planification et commencer à agir concrètement.

À l’autre bout du spectre, il y a des gens qui ne planifient jamais rien. Dès qu’ils ont une idée, ils se jettent dans le vide sans savoir où ils vont atterrir. Malheureusement, l’absence totale de planification entraîne des résultats tout aussi mauvais que trop de planification. Avant de plonger, prenez quelques instants pour vous assurer de ne pas atterrir dans une mare d’acide sulfurique.

Ils sont honnêtes envers eux-mêmes.

Cela prend de nombreuses formes. L’une des plus importantes est qu’ils ne trouvent pas d’excuses ou n’essaient pas de rejeter la responsabilité de leur situation actuelle ou de leurs erreurs. Au lieu de cela, ils apprennent de leurs erreurs et utilisent ces leçons pour s’améliorer et améliorer leur entreprise.

Une autre forme importante de ce trait est qu’ils font de leur mieux pour faire une évaluation précise de leurs connaissances. Trop souvent, les gens pensent tout savoir sur un sujet particulier. Ensuite, si ces connaissances sont erronées, ils en viennent à faire les mauvais choix et finissent par échouer. Il vaut mieux rester curieux de tout et s’assurer de connaître les points de vue divergents. Bien qu’il puisse s’avérer que l’autre point de vue est effectivement incorrect, il se peut aussi qu’une partie de celui-ci soit juste et devrait être incorporé.

Ils ne croient pas en l’impossibilité

Les gens qui réussissent ne croient tout simplement pas à l’impossibilité. Tout est possible, et si cela ne semble pas être le cas, cela signifie simplement qu’il faut découvrir une nouvelle façon de faire les choses. Cet état d’esprit était détenu par des inventeurs comme les frères Wright, que leurs contemporains croyaient fous. Les défis modernes sont tout aussi possibles ; il s’agit simplement de savoir comment les relever.

Ils considèrent les échecs comme des leçons importantes

C’est l’une des grandes clés pour transformer les échecs en motivations. Les gens qui réussissent ne se résignent jamais à l’idée qu’il y a un moment où il faut simplement abandonner. Au lieu de cela, ils analysent chaque résultat inférieur afin de ne pas faire la même erreur la prochaine fois qu’ils essaieront – et ensuite ils essaieront à nouveau. Ce processus est répété jusqu’à ce que le succès soit atteint.

Suis ces conseils pour rester motivé !


Team Nolex – The fittest gym platform
“Ton succès est notre motivation !”

Leave a Reply